Les chroniques d'un écrivain inconnu

26 novembre 2008

Je ne m'en remet pas...

Franchement, les vacances de novembre m'ont pourri mon bel enthousiasme et je n'arrive pas à m'y remettre, je me perd en rangement, ménage, déprime...
Il faut que je m'y remette avant de tout perdre, car Noël approche, je vais avoir un parquet à refaire, les cadeaux, l'organisation des fêtes, et je n'aurais encore pas le temps de réfléchir...
C'est pénible....

Posté par 123lisa à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 novembre 2008

les vacances, suite et fin...j'espère!

Des vacances, pas pour tout le monde, après avoir dû jouer au policier pour éviter les catastrophes à la maison, il faut se remettre dans le bain, retrouver ses marques, dégager le bureau ou toute la paperasse s'est accumulée pendant la semaine et demi, sans compter les ponts qui ont suivi ou il était impossible d'approcher du bureau.
Bref, je commence juste à voir le jours dans le fatra accumulé.

Posté par 123lisa à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2008

Les vacances....

Certains ne peuvent travailler par manque d'inspiration, moi c'est plutôt par encombrement intellectuel imposé par deux marmoussets en manque d'occupation...Vive les vacances scolaires!

Posté par 123lisa à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2008

Des recherches sur les pathologies...

De façon à mieux cerner mes personnages, j'ai passée ma journée à chercher des informations sur les différentes maladies dont ils pourraient souffrir, leurs causes, leurs conséquences...
C'est un travail long et fastidieux, mais qui va me permettre de ne pas faire d'erreures sur les réactions et les actions de mes personnages.
Mais, je pense que ce n'est pas fini, que je n'ai fait qu'effleurer la surface de ce travail, et qu'il va me falloir beaucoup de temps et de recherche pour arriver à définir ce que chacun d'entre eux aura ou non la possibilité de réaliser.
Ce travail ne devra sans doute pas se limiter aux maladies, physique ou mentales...

Posté par 123lisa à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 octobre 2008

Mes réalisations d'hier

Outre vous avoir informer de mes intentions, j'ai commencé à mettre à plats mon histoire.
J'ai décrit mes personnages, physiquement, mais aussi mentalement, leurs activité.
Ensuite, j'ai essaye de faire un résumé de mon histoire, pour savoir comment j'arrive au dénouement.
Puis je l'ai transposée en chapitre avec des titres, et un résumé de ce qui s'y trouvera, ce qui me permet de dérouler l'histoire, de voir sa cohérence.
En fait, je suis assez contente de moi, même si j'ai encore beaucoup de chose à faire, et que tout ça va probablement beaucoup changer au fur et à mesure que j'avancerai, mais j'ai au moins un fil directeur.

Posté par 123lisa à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2008

Un commencement à tout

Alors ce qui m'a amené ici, ne sera que résumé, car c'est une longue histoire. Et oui, il faut un commencement à tout, même à cela.

Depuis toute petite, je lisais énormément, j'avais finis l'intégrale de Dumas à 11 ans, les Robert Merle en vieux français, furent avaler à peine le temps de le dire à 13, et ayant éclusée la bibliothèque parentale, je cherchais de nouvelles lectures pour me contenter.

Au lycée, je me suis retrouvée avec une fille, bourrée de talent, qui dessinait et écrivait. Bien sure, son temps était si bien remplie, qu'elle ne bossait pas beaucoup en cours, que je prenais donc pour deux. En dehors de cela, je passais mon temps à lire et à échanger des bouquins avec elle, surtout à lui en emprunter car sa bibliothèque était composée d'auteur de SF qui ne rentraient pas trop chez mes parents.

De fil en aiguille, je me mis aussi à relire ses oeuvres, les corriger, lui dire ou je trouvais des manques ou des incohérences.
C'est elle qui me poussa à écrire des nouvelles, mais à l'époque, plus habituée à lire qu'à écrire, mon style était lourd, et je n'aimais pas ces petits bouts de moi, qui ne reflétait en rien ce que je pouvais être. J'arrêtais donc les frais.

Et puis, il y a déjà quelque temps, cette amie, ne trouvant pas d'éditeur, décida de s'auto-éditer, ce que je trouvais très courageux. Et je l'aidais à se promouvoir du mieux que je pouvais, malgrè son manque flagrant de don pour le marketing.
Quatre ans plus tard,  en ce début d'année en fait, elle remet ça, et sort sa deuxième oeuvre.

Bref, il y a deux jours, une idée germe dans ma tête, tourne et retourne, tant et si bien, que je commence à chercher des infos sur comment écrire un bouquin sur internet, sans oser en parler à personne.
Et voila les 20 ans qui m'ont conduit ici...

Posté par 123lisa à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]